Excite

24 heures du Mans : une édition historique

L'équipe Audi n'a pas faibli après avoir perdu deux de ses voitures dans des accidents dramatiques.

L'Audi rescapée, pilotée par Benoît Tréluyer, André Lotterer et Marcel Fässler, a livré une bataille épique avec la Peugeot de Sébastien Bourdais, Simon Pagenaud et Pedro Lamy. 13 secondes seulement séparaient les deux voitures à l'arrivée. Incroyable.

Un sprint de 24 heures

Nous avons vécu ce weekend un grand moment de sport automobile et sans nul doute la plus belle édition des 24 heures du Mans depuis 40 ans. Pour la gagne, trois Audi et trois Peugeot, extrêmement proches en qualifications. Une course qui prit dès le départ des allures de Grand Prix.

Deux Audi éliminées dans des accidents effroyables

C'est bien deux miracles qui se sont produits dans la Sarthe lors de cette 79ème édition. Dès la fin de la première heure, l'Audi n°3 d'Allan McNish percute une Ferrari bien plus lente et s'écrase en tonneaux dans le rail de sécurité. C'est une chance inouïe qu'aucun débris ou pneu ne soit venu percuter les commissaires et photographes présents, et que McNish sorte indemne de l'accident. Dans un contexte similaire au début de la nuit, Mike Rockenfeller désintégra l'Audi n°1 dans un crash encore plus violent, à plus de 300 km/h, et dont il put s'extraire avant son embrasement.

Un suspense à couper le souffle

Après cet accident qui neutralisa la course sous voiture de sécurité durant plus de deux heures, une seule Audi restait opposée à trois Peugeot, dont deux perdirent légèrement pied suite à divers incidents. Sur la n°9, Bourdais et Pagenaud y ont cru jusqu'au bout, menant la course par moment, mais l'Audi était légèrement plus performante.

Cette dixième victoire depuis 2000 est certainement la plus belle pour la firme allemande. Le Français Benoît Tréluyer, extrêmement performant, remporte sa première victoire sarthoise.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020