Excite

6 milliards pour l'automobile

Les constructeurs automobiles s'engagent à éviter les licenciements, à freiner les délocalisations et à baisser les rémunérations de leurs dirigeants contre une porte ouverte par l'Etat vers la relance.

Prêts bonifiés

Les Etats Généraux de l'Automobile ont débouché sur une aide financière de l'Etat à hauteur de 6 milliards d'euros, annoncent aujourd'hui les grands quotidiens nationaux.

L'aide sera accordée comme il était prévu sous forme de prêts bonifiés sur 5 ans que les constructeurs pourront contracter auprès des grandes banques françaises. Les deux groupes français, Renault et PSA, en bénéficieront à parts égales.

Ils pourront emprunter aux taux favorables de 6% et 7%, au lieu des 11% et 12% habituels, avec une clause de retour à meilleure fortune. Les constructeurs espéraient un taux meilleur mais l'Etat s'y retrouve aussi puisqu'il emprunte à 4%.

Contre-partie

En contre-partie de cette aide exceptionnelle, les deux grands constructeurs automobiles s'engagent à ne pas licencier, à ne pas fermer d'usine et à modérer les dividendes versés aux actionnaires ainsi que les rémunérations des dirigeants.

C'est finalement à peu près ce qu'annonçait la ministre de l'Economie Christine Lagarde.

Malgré ce soutien de l'Etat, les constructeurs automobiles doivent faire face à un recul de 17,8% du marché européen en décembre qui oblige à prononcer des mesures de chômage technique en raison d'une sous-activité.

Nombreux sont ceux qui espèrent que le Chef de l'Etat tiendra son engagement à supprimer la taxe professionnelle d'ici 2010 afin d'apporter un peu d'oxygène dans une économie française à bout de souffle. Le déficit du commerce extérieur en France a atteint un record dans le mauvais sens, à plus de 55 milliards d'euros pour l'année 2008.

Equipementiers

Les équipementiers ne sont pas oubliés dans ce plan de relance puisqu'ils bénéficieront d'une participation doublée des constructeurs. Les discussions sont encore en cours pour que les constructeurs automobiles permettent la relance de ce secteur.

Liens:

lefigaro.fr

lesechos.fr

Photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017