Excite

Après Toyota, Ford perd aussi les pédales

La série noire continue pour les constructeurs automobiles : après Toyota, c’est au tour de la marque Ford d’être mise en cause dans une affaire de freins sur certains de ses derniers modèles.

Il y a quelques jours, la Toyota Prius se retrouvait au cœur des polémiques, suite aux plaintes d’automobilistes victimes d’accidents de la route. En cause? Le système de freinage de la voiture qui ne réagissait pas. Aujourd’hui, pour les mêmes raisons, le constructeur Ford se voit contraint à rappeler 17 600 Mercury Milan et Ford Fusion pour les réparer.

Le constructeur automobile américain reconnaît qu’un problème informatique a été observé sur ces modèles, donnant la sensation au conducteur d’une perte de vitesse au moment du passage du freinage régénératif au freinage conventionnel. Ford a assuré qu’une lettre sera envoyée aux propriétaires de ces véhicules, les invitant à se rendre chez leur concessionnaire pour résoudre le dysfonctionnement.

Photo : Jody Gnant (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017