Excite

Barheïn, le Grand Prix de Formule 1 risque l'annulation

Après la Tunisie, puis l'Egypte, c'est au tour du royaume de Barheïn, jusque là bien paisible de se révolter contre son gouvernement.

Ce soulèvement de la population contre son gouvernement a une conséquence inattendue. En effet la saison 2011 de Formule 1 devait s'ouvrir à l'occasion du Grand Prix de Bahreïn, qui devait se dérouler le dimanche 13 mars prochain sur le circuit international de Sakhir. Les troubles politiques risquent fortement de compromettre cet événement.

Des tensions communautaires

Des manifestations de mécontentement se déroulent à Manama la capitale du Royaume, et opposent la majorité chiite à la minorité sunnite au pouvoir, elles ont d'ailleurs pris une tournure dramatique hier lors d'affrontements entre les forces de l'ordre et les manifestants. Faisant de nombreux blessés et plusieurs morts. La FIA vient d'annoncer que le Grand Prix de Formule 1 n'aurait pas lieu dans ces conditions. Par ailleurs, la course de GP2 qui devait avoir lieu ce week-end vient d'être annulée.

Un fort risque d'annulation

'Si les choses restent en l’état le Grand Prix n’aura pas lieu. Si la situation ne s’est pas calmée avant mercredi je pense que nous allons devoir annuler. J’ai discuté avec le Prince ce matin. Il n’en sait pas plus que vous et moi…' Vient d'annoncer Bernie Ecclestone le grand patron de la Formule 1 au sein de la FIA. C'est au plus tard mercredi prochain que devrait être pris la décision d'annuler ou de continuer cette course malgré les incidents dramatiques qui se déroulent à proximité du circuit.

Photo: Derek Morrison (Wikimedia.org)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017