Excite

BMW M2

BMW ne pouvait pas employer l'appellation M1 pour sa sportive dérivée de la Série 1, ce nom étant à jamais rattacher à la mythique berlinette qui avait été à l'origine étudié pour Lamborghini, fait peu connu. Comme la version coupé de la Série 1 s'est logiquement muée en Série 2, ça tombe bien pour cette version sportive qui n'aura pas à réutiliser ce M1 qui aurait été quelque peu usurpé.

Ce que cette M2 n'usurpe pas, c'est le titre de sportive pure et dure, même si son six cylindres en ligne fait appel à une paire de turbos. Cette M2 reste une propulsion et il faut en profiter car la suivante se convertira en traction, comme la prochaine Série 1 qui réutilise la plate-forme technique inaugurée chez Mini. Bien sûr, une autre M2 pointera son museau dans le futur et sera quatre roues motrices et non traction mais cela n'aura pas le parfum d'une bonne vieille propulsion et hérissera le poil des traditionalistes.

En attendant, profitions de cette M2 qui exhibe un visage on ne peut plus explicite et rappelant même, par certains côtés, la mythique 2002 Tii ou 2002 Turbo. En tout cas, c'est une digne héritière de la longue lignée des M de BMW, d'autant plus que son six cylindres en ligne n'est pas avare de chevaux.

Doté de deux turbos, comme mentionné plus haut, il affiche une cylindrée de 3 litres avec une grosse puissance de 370 ch. A ce niveau, cette M2 se permet même de toiser une Porsche 911 à un tarif bien mieux placé même si elle reste chère dans l'absolu. Les performances sont bien sûr ébouriffantes : 4.5 secondes pour le 0 à 100 km/h avec la boîte de vitesses à 6 rapports manuelle, voire deux dixièmes de mieux encore avec la boîte à double embrayage à sept rapports et une vitesse maximale bridée à 250 km/h ou à 270 avec le M Driver's Package optionnel.

Pour passer la puissance au sol, il ne devrait guère y avoir de souci puisque les trains roulants sont en aluminium forgé, les freins nommés M Compound sont en acier et aluminium et un différentiel électronique actif se charge de calmer les débordements du bouillant six cylindres. Bref, cette M2 reste une vraie BMW et une digne héritière de la série M.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018