Excite

Certificat qualité de l’air : la nouvelle usine à gaz

Le retour de la pastille verte est effectif ! Disparue en 2003, cette vignette signalait les véhicules aptent à circuler lors de pics de pollution. Depuis, elle a disparu et le bonus/malus écologique est apparu, entraînant logiquement les véhicules consommant moins vers le haut des ventes. Comme tout cela ne suffit pas, voici aujourd'hui le certificat qualité de l’air qui va bien compliquer ce qui pourrait pu être simple.

Contrairement à la pastille verte qui avait le mérite d'être unique, ce certificat ne sera pas seul mais décliné en 6 jolies couleurs suivant les émissions malodorantes et coupables des véhicules. Cet autocollant sera à apposer derrière le pare-brise... au bon endroit qui n'est pas précisé.

Maintenant, il va falloir comprendre ce que veulent dire ces autocollants colorés. Voici les détails :

Niveau 1, couleur verte : concerne les véhicules essence immatriculées à partir du 1er janvier 2011.

Niveau 2, couleur jaune : concerne les véhicules essence immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010. Les diesels immatriculés à partir du 1er janvier 2011 font partie de cette catégorie.

Niveau 3, couleur orange : concerne les véhicules essence immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 ainsi que pour les diesels immatriculés entre 2006 et 2015 + les années à venir.

Niveau 4, couleur rouge : concerne les véhicules diesels immatriculés entre 2001 et 2005.

Niveau 5, couleur marron : concerne les diesels immatriculés entre 1997 et 2000. Vu la teinte de la pastille retenue, on s'en doutait un peu.

Niveau 6, couleur grise : véhicules essence et diesels immatriculés avant 1997.

La bonne nouvelle, car il y en a une, est que cette vignette sera gratuite... pendant 6 mois à condition de la demander via un site internet dont l'adresse n'est pas indiquée ! Au 1er janvier 2016, fini les cadeaux, ça coûtera 5 €. L'avantage pour les propriétaires de véhicules les plus respectueux de l'environnement sera de pouvoir, lors des pics de pollution, circuler dans les zones restreintes, de bénéficier de conditions de stationnement avantageuses (on n'a pas dit gratuit...) ou encore la possibilité de circuler dans les voies réservées aux bus. Ça promet quand même certains encombrements dans ces voies étroites... qui généreront de la pollution car tous les bus ne sont pas électriques et encore moins hybrides, le grand méchant diesel les motorisent encore majoritairement.

En résumé, l'idée est louable mais pour la mise en place effective et efficace, on demande à voir !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017