Excite

Citroën e-Méhari : cette fois, c'est la bonne !

Contrairement au concept Cactus M, cette e-Mehari sera bien produite et c'est une bonne nouvelle. Citroën n'a pas eu à chercher bien loin pour concevoir cette Méhari du 21e siècle car elle reprend la base technique de la BlueSummer de Bolloré qui est fabriquée dans la même usine, à Rennes. Ce qui fait de cette Méhari une vraie voiture électrique.

Dotée d'un pare-brise fixe et plat et de deux arceaux, elle est, comme sa glorieuse ancêtre, fabriquée en plastique, pour résister au sel et à l'eau. L'habitacle est également prévu pour résister aux embruns : deux panneaux souples, amovibles à la main, composent le toit tandis que les portes se passent de vitres au profit d'éléments souples et transparents. Les revêtements de sellerie toléreront sans mal un coup de jet d'eau…

Le moteur est doncélectrique et il développe 35 kW voire 50 en pic. D'après le constructeur, c'est suffisant pour envisager une vitesse de pointe de 110 km/h tout en ménageant une autonomie fort correcte de 200 km en ville et 100 en dehors. Les ingénieurs ont ajouté un mode hivernage qui évite à cette électrique de devoir rester branchée et donc consommer consommer de l'électricité comme les BlueCar même quand on ne s'en sert pas. Pour la montée en température de la batterie lithium métal polymère, il faudra compter environ quatre heures. Par rapport à la BlueSummer, la Citroën se distingue également par la présence de l'antiblocage ABS et de l'antidérapage ESP.

Pour terminer, signalons que cette e-Méhari signe la fin de la BlueSummer de Bolloré et que la production prévue sera de 1000 exemplaires par an. La commercialisation et les tarifs interviendront en mars 2016.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018