Excite

Diesel, cible à abattre

Ce n'est pas une nouveauté que le gouvernement français veuille la peau du moteur diesel et avec lui, celle du gas-oil. Le scandale Volkswagen n'ayant rien arrangé aux affaires du moteur à huile lourde, voici une nouvelle mesure dont il se serait bien passer, en rappelant que si le diesel a eu autant de succès, c'est d'abord parce qu'il a longtemps bénéficié d'un avantage fiscal aussi injuste qu'inutile sans parler qu'il a été favorisé avec le bonus/malus qui ne tient compte que des émissions de Co2.

Les taxes, voici la nouvelle mesure anti-diesel. Le gouvernement va progressivement aligner celles du gas-oil sur l'essence mais en ne se contentant pas de monter les seules taxes du diesel. Celles touchant le sans plomb baisseront d'autant et les gains ainsi dégagés seront, en partie, réaffectés en faveur des petits revenus, les retraités par exemple, ce qui est une bonne chose.

Nous pourrons bientôt ne plus voir des situations totalement absurdes telle celle de retraités qui roulaient en diesel uniquement grâce au prix plus faible à la pompe. Rien d'étonnant à ce que nombre de ces voitures, qui n'effectuent même pas 10 000 km par an, se retrouvent souvent au garage pour, au mieux, un filtre à particules obstrué.

Notons que le gas-oil, même s'il se retrouve au même prix que le super, gardera un avantage important, celui de moins consommer même si les nouveaux moteurs essence sont maintenant très proches. En revanche, leur coût d'entretien toujours plus élevé, sans parler des réparations, seraient un handicap bien plus criant une fois que les deux carburants seront au même prix.

La comparaison sera encore plus cruel quand les diesel et l'hybride seront face à face avec le même prix de carburant. Il sera clair qu'un hybride sera bien plus intéressant financièrement, ce qui est déjà le cas, rappelons-le.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017