Excite

DS 21 Renaissance : ce que Citroën n'a pas osé

DS s'est émancipé de Citroën en devenant une marque à part entière mais beaucoup de passionnés de la légende automobile qu'est la DS, la vraie, ont toujours regretté que les Chevrons ne rendent pas un hommage plus appuyé et direct à celle qui révolutionna son époque. A l'occasion du soixantième anniversaire de la DS, le designer industriel Slimane Toubal a imaginé ce que pourrait être la DS au 21ème siècle.

Dans le plus pur style néo-rétro dans lequel Citroën n'a jamais voulu, à tort ou à raison, verser pour sa marque DS, ce concept, fort justement nommé DS 21 Renaissance, ne fait évidemment pas aussi bien que sa glorieuse aîné, oeuvre de l'artiste-sculpteur Flaminio Bertoni. Mais c'est tout de même l'une des plus belles visions que l'on ait offerte à la DS avec un style rétro-futuriste qui sied fort bien à cette voiture... et qui manque si cruellement aux actuels DS qui se contentent de singer ce qui s'est déjà fait sur le segment vintage.

Les rappels discrets à la DS d'origine (roues arrières carénées, rétros-caméras singeant les feux arrières hauts placés, même regard acérés) sont peu nombreux mais suffisamment évocateurs pour identifier immédiatement une DS, une vraie cette fois ! S'y ajoutent des portes en élytres, parfaitement à leur place sur une telle voiture.

En revanche, il est dommage que son concepteur ne dise rien sur la mécanique de cet engin qui a été pensé, selon lui, comme une vraie version apte à être commercialisée. Cela rompt tout de suite le charme... comme le faisait l'antique moteur de Traction installé sous le capot de la futuriste Déesse !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019