Excite

DS 4 Crossback et DS 4 restylée

Second modèle DS à virer les Chevrons et à couper toute référence avec Citroën, la DS4 profite de ce restylage pour se dédoubler et adopter une déclinaison baroudeuse avec des morceaux de SUV dedans, Crossback. Ces habits lui vont d'ailleurs fort bien à tel point que l'on se dit que Citroën, pardon, DS, aurait dû commencer par là au début de la carrière de ce modèle dont le positionnement a toujours été bancal.

C'est la calandre qui se remarque le plus et les feux de route en profite pour adopter 84 diodes chacun pour l'éclairage diurne. Singeant la DS 3, la DS4 est personnalisable via la couleur de toit et les coques de rétroviseurs en laissant le choix entre quatre teintes en option. L'intérieur évolue peu mais adopte enfin un grand écran tactile avec logiciels au goût du jour, histoire de se mettre au diapason de la concurrence et non parce que ce type d'équipement est indispensable.

Pour les moteurs, la DS 4 propose six possibilités. Le trois cylindres essence 1.2l avec turbo développe 131 ch et un couple de 230 Nm, tout en ne consommant que 4.9 litres, en cycle normalisé, ce qui veut dire que cette consommation est irréalisable en conditions normales. Le quatre cylindres THP 165 impose la boîte automatique à six rapports qui se retrouve aussi sur le THP 210. Pour les diesels, nous aurons le BlueHDI 1.6l de 120 ch associé à une boîte manuelle ou automatique, tandis que le 2 litres laisse le choix entre transmission manuelle avec 150 ch et 370 Nm ou automatique EAT6 pour 180 ch/400 Nm, boîte automatique en provenance du spécialiste japonais Aisin. Notez que la Crossback doit se passer des THP 210 et BlueHDi 150, réservés à la DS4.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019