Excite

Echec du Renault Kangoo au test ADAC

L'association allemande ADAC a fait échouer le Kangoo qui a failli partir en tonneau.

Le test

Le test de l'élan, spécialité maison de l'ADAC, est un vrai casse-tête pour les constructeurs automobiles. Il consiste à donner un grand coup de volant à 90 km/h afin de tester le comportement du véhicule en situation réelle d'évitement, ou, dans la plupart des cas aujourd'hui, de mettre à mal le système de correction de trajectoire (ESP) dont sont équipées bon nombre de voitures.

Le Mercedes Class A avait en son temps défrayé la chronique en ne passant pas ce test. Le véhicule testé avait fini sur le toit.

Concernant le Kangoo de Renault, le pilote de test de l'ADAC a réussi de justesse à rattraper la voiture avant de finir en tonneaux.

Le risque

Le risque encouru, et que l'ADAC cherche à évaluer, est évident aux yeux du consommateur. Donner un grand coup de volant pour éviter un obstacle sur la route à 90 km/h colle parfaitement à une situation d'urgence de la vie réelle et l'on s'attend à ce que sa voiture reste sur ses 4 roues dans ce cas.

L'ADAC est un organisme privé financé par l'Automobile Club Allemand. Les Brilliance chinoises ont fait les frais des redoutables tests de sécurité de l'ADAC. Cependant, dans la même catégorie que le Kangoo, les VW Caddy Life et Citroën Berlingo ont passé le test.

Que dit Renault?

Renault ne peut pas se permettre de laisser passer l'échec au test sans réagir et prévoit un petit rappel pour corriger le problème d'ESP, qui est en option.

Photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017