Excite

F1 : Renault prend 2 ans avec sursis

L’écurie a été jugée coupable d’avoir triché lors du Grand Prix de Singapour en 2008 et est condamnée à deux ans de suspension avec sursis. Elle risquait l’exclusion totale de la Formule 1.

En revanche, le verdict a été beaucoup moins clément pour l’italien Flavio Briatore, patron de la Team Renault F1 : il est interdit à vie de toute activité en Formule 1. La Fédération internationale de l’automobile (FIA) a été sévère en observant l’infraction, mais Renault s’en sort de justesse : "le Conseil mondial n'appliquera cette disqualification que si Renault se rend coupable d'une faute comparable".

En sursis

Si d’ici à la fin 2011, Renault est reconnue coupable pour toute faute du même genre, c’est la suspension définitive. En plaidant coupable, la Team a écopé d’un sursis. Que penser de l’équipe aujourd’hui ? Elle est mal classée, ses pilotes ne brillent pas et cette affaire n’améliore pas du tout l’image de la marque française. De son côté, Pat Symonds, directeur de l’ingénierie est interdit de paddocks pour les cinq ans à venir.

Nelson Piquet Jr

Le pilote brésilien, par qui le scandale est arrivé, est garanti d’une immunité. Il pourra s’il le souhaite recourir en Formule 1. C’était le deal entre lui et la FIA en échange de son témoignage. Un témoignage aujourd’hui très lourd de conséquence pour les intéressés : "Pat Symonds, en présence de Flavio Briatore, m'a demandé si j'étais prêt à sacrifier ma course pour l'équipe en causant l'entrée d'une voiture de sécurité".

Photo : point24.lu

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017