Excite

Ferrari sur le ban des accusés

La Scuderia se présente aujourd’hui devant le Conseil mondial des Fédérations Internationales pour tenter de se défaire des accusations de tricherie dont elle fait actuellement l’objet. Rappel des faits ici.

‘Fernando tourne plus vite que toi’

Grand Prix d’Hockenheim, le 25 juillet dernier, alors que Felipe Massa se dirige vers une victoire très probable, il reçoit de Rob Smedley la phrase suivante: ‘Fernando tourne plus vite que toi’. C’est cette petite information, transmise par l’ingénieur du pilote à ce dernier, qui fit démarrer l’histoire. En effet, la FIA suspecte la marque transalpine d’avoir intentionnellement sous-entendu à Massa de laisser passer Alonso, afin de privilégier le championnat constructeur.

'Nous avons donné une information à Felipe sur la situation'. Ferrari, qui a pour le moment payé une amende de 100 000 dollars, dément catégoriquement l’accusation depuis le début. Stefano Domenicali considère avoir transmis une information à son pilote, et non pas une consigne. Il déclare 'C'est une information que nous voulions donner, pour laisser les pilotes comprendre d'eux mêmes, afin qu'ils s'assurent du meilleur résultat pour l'équipe', a-t-il ajouté. 'Parce que nous avons déjà vu une équipe par le passé, dans cette même situation, ne pas gagner'.

La guerre fait rage au sein du championnat et pousse parfois les constructeurs à être toujours plus en marge du règlement, certains n’en sont pas sortis indemnes. Verdict à suivre.

Le doublement d'Alonso sur Massa en vidéo:



Photo: Gregory Moine

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017