Excite

Formule 1 : Max Mosley s'en ira !

Mercredi à la suite du Conseil Mondial de la FIA, Max Mosley a été débarqué de ses fonctions de Président de la FIA. En attendant l'organisation de l'élection d'un nouveau président en octobre prochain, et même si Mosley garde le titre honorifique de président, c'est Michel Boeri, Président de l'Automobile Club de Monaco qui prend les pouvoirs.

Il faut dire que Max Mosley avait jouait gros en tentant de forcer la main des grandes écuries pour organiser un championnat 2010 à deux vitesses. D'un côté les écuries à budgets réduits (moins de 45 000 euros) mais à qui on allait autoriser plus d'avancées technologiques et de l'autre les écuries à budgets non plafonnés mais limitées dans l'utilisation des derniers moyens techniques.

S'il y a bien eu guerre entre Max Mosley et la FOTA (Formula One Team Association) qui regroupe actuellement 8 des 10 plus grosses écuries sur le circuit, c'est le futur ex-président de la FIA qui en a fait les frais.

Certes il faudra bien réduire les coûts mais Bernie Ecclestone s'y est engagé avec la FOTA par un plan déjà proposé en mars dernier à Genève. A l'horizon 2012 il est prévu de ramener les budgets à ce qu'ils étaient au début des années 90, un challenge s'il en est un !

Bien entendu, s'il y a un perdant dans l'affaire, il y a aussi un grand gagnant et celui-ci n'est autre que la FOTA qui voit légitimé son statut d'incontournable. Les règles de la F1 passeront désormais également et obligatoirement par elle puisqu'en sanctionnant Max Mosley, la FIA a littéralement reconnu le pouvoir de cette association des grandes écuries de la F1 menée par Bernie Ecclestone.

Photo : topnews.in

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017