Excite

Quand le grand prix de Bahrain faillit ne pas avoir lieu !

Troubles politiques et manisfestations ont émaillés le grand prix de Bahrain. Beaucoup ont vilipendé cette manifestation qui se tenait, alors qu'aux portes du circuit, des milliers de manifestants faisaient part de leur opposition au régime. Si la course était au rendez-vous, l'ambiance fut assez particulière. Voici le retour sur une journée peu ordinaire.

Souvenez vous, c’était en 2011, alors que les écuries se préparaient à l’une des manches du mondial de formule 1, des manifestants envahissaient le circuit du grand prix de Bahrain, empêchant l’organisation de la course. Sous la pression, les organisateurs avaient du renoncer jurant qu’on ne les y reprendrait plus et que la célèbre course aurait bien lieu en 2012. Cette année, on a assisté au même type de manifestation sauf que, cette fois-ci, les forces de l’ordre étaient bien déterminées à empêcher les accès de tout fauteur de trouble au circuit. Et cela a plutôt bien fonctionné puisque tandis que les V8 des formules 1 vrombissaient, de l’autre côté, des milliers de personnes défilaient dans la quasi indifférence des médias du monde entier. Curieuse ambiance !

On retiendra juste que l’Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) s’est adjugé la victoire devant les lotus de Räikkönen et de Romain Grosjean. Une première pour le Français qui montait sur le podium en troisième place. Fernando Alonso du se contenter de la 7ème place. Les performances de sa voiture ne semblent pas encore tout à fait à la hauteur. Dans les mois qui viennent, Redbull pourrait définitivement s’imposer. Mais, pour l’instant, rien n’est encore joué, il reste à se concentrer sur les prochains grands prix de la saison.

Un grand prix tout en contraste

On ne peut que se féliciter que de jeunes pilotes, tels que Romain Grosjean parviennent à monter sur le podium lors du grand prix de Bahrain. Mais, que penser de la foule qui défile à l'extérieur, et dont les slogans sont couverts par les hurlements des moteurs ? The show must go on ... telle est la dure réalité.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018