Excite

Hyundai : Genesis comme marque Premium

Tout le monde ou presque l'a oublié mais lancer une marque haut de gamme n'est pas un exercice facile, Volkswagen en sait quelque chose en ayant mis pas moins de 30 années à imposer Audi sur le segment Premium, en ne négligeant rien et surtout pas la compétition, avec les fameuses Quattro et plus tard les prototypes du Mans.

Quand Toyota a voulu encore mieux percer aux USA, la démarche fut la même et le constructeur japonais créa alors Lexus, en misant sur les modèles hybrides pour se donner une bonne image technologique. Lexus a vu le jour en 1989 et n'est pas encore pas parvenu au niveau du fameux triplé allemand, Audi, BMW et Mercedes.

Cependant, avec une production de 500 000 exemplaires annuels, Lexus est sur la bonne voie que tente de suivre un autre japonais, Infiniti, filiale luxe de Nissan. Toutefois, pour Infiniti, c'est plus compliqué puisque la marque n'écoule que 190 000 véhicules par an et cherche encore à se faire une image, malgré le sponsoring de Red Bull en F1 et des nouveaux modèles utilisant une base technique de Mercedes.

Plus récent est l'incursion de Citroën sur ce segment en émancipant la marque DS des Chevrons. Là encore, faute de nouveautés dans l'immédiat, la gamme DS n'est composée que des anciennes Citroën DS restylées représentant seulement 118 500 exemplaires écoulés en 2014. C'est dire que la route sera longue pour DS qui attend maintenant le renouvellement complet de sa gamme.

Un nouveau venu va s'engager sur ce marché compliqué. Hyundai, qui peine à justifier une gamme qui va de la mini-citadine à la grosse berline premium, va séparer ses plus gros modèles en créant une marque spécifique qui était déjà le nom de certains modèles, Genesis. Cette marque ne partira pas de rien car Hyundai a une forte présence en Chine et aux USA où la marque jouit d'une très bonne notoriété.

Le premier modèle de Genesis est déjà connu : longue de 5 mètres, la Genesis de dernière génération se trouve dans des gabarits entre l'Audi A6 et l'A8. Elle se pose en concurrente d'une Audi A6, BMW Série 5 ou Mercedes Classe E. La Genesis est proposée aux USA avec un gros V8 de 420 chevaux. En Europe, c'est un V6 essence de 3.8 litres de cylindrée à injection directe développant 315 chevaux qui est proposé à un tarif de 70 000 euros environ.

Ne manque plus qu'à Hyundai de booster l'image naissante de Genesis et la compétition serait le vecteur rêvé. Cependant, la marque n'a rien révélé pour le moment, ce sera donc une affaire à suivre même si Genesis commencera d'abord par attaquer les marchés coréens, chinois, américains et arabes avant de s'attaquer à l'Europe.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019