Excite

Jaguar XF 2015 : la même en mieux !

Ça n'aura pas duré longtemps ! Autant la première génération de XF rompait totalement avec le style traditionnel Jaguar, autant la seconde ne fait que perpétuer ce look au point que l'on pourrait croire qu'il ne s'agit que d'un restylage, à l'image de ce que fait, au hasard, Audi. Mais en étant plus attentif, on se rend vite compte que le design s'affine dans les détails pour donner un ensemble bien plus fluide et cohérent, ce qui est déjà un succès.

L'innovation, car il y en a, est ailleurs et ne se voit pas. La plate-forme technique de cette XF (entendez par là le processus industriel et non le châssis de la voiture) est issue de celui de la récente XE. Cela permet d'utiliser l'aluminium qui compose 75 % de la coque, ouvrants inclus, et de réduire le poids final d'une centaine de kg, au bénéfice des performances, de la consommation et des émissions polluantes.

Il faut quand même que la mécanique suive cette dynamique de légèreté et c'est le cas avec le moteur diesel d'entrée de gamme. Il n'a rien de prestigieux puisque c'est un bon vieux quatre pattes mais tout ce qu'il y a de plus moderne. Avec ses 2 litres et 163 ch, il serait théoriquement capable, selon Jaguar, de se contenter de 3.9 litres aux 100 en moyenne. Dans la réalité, misez plutôt sur le double car on sait que les cycles d'homologations officiels ne correspondent à rien.

Pour le comportement routier, aucune crainte n'est à prévoir : roues arrières motrices certes mais répartition des masses de 50/50 entre avant et arrière, train avant à double triangulation, train arrière multi-bras et la transmission intégrale optionnelle devraient contenter les plus exigeants.

Pour plus de prestige mécanique, notez qu'un V6, toujours diesel mais bi-turbo de 300 ch est également proposé et que deux autres V6, essence cette fois, sont également de la parties avec des puissances de 340 & 380 ch, de quoi ne pas traîner en route et de bien consommer tout en jouissant des accélérations !

Contrairement à une tendance répandue, cette XF ne grandit pas : elle perd même 7 mm par rapport à sa devancière mais reste un beau bébé avec ses 4.95 m. La planche de bord est classe mais dégage un parfum bien moins british grâce ou à cause du combiné d'instruments qui passe au numérique tout en pouvant afficher un tachymètre et un compte-tours d'apparence classique. L'incontournable écran tactile de 12.3 pouces répond présent, de même que tout un fatras high-tech permettant de piloter la navigation, le téléphone ou la sono (optionnelle ) réalisée par Meridian avec 17 haut-parleurs et 825 W de puissance totale.

L'amortissement piloté paramétrable, l'affichage tête haute et les projecteurs intégralement composés de diodes seront également proposés et cette XF sera montrée pour la première fois au public lors du prochain salon de New York en avril. Elle sera en concessions pour septembre 2015.Dévoilée au public au salon de New York, au début du mois d'avril, la nouvelle Jaguar XF sera disponible en concessions dès l'automne 2015.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017