Excite

La Chine est-elle encore un eldorado pour le marché automobile?

Une étude publiée récemment par le cabinet McKinsey révèle que le marché de la voiture de tourisme atteindra en moyenne 8% de croissance par an jusqu'en 2020 en Chine, soit le 1er marché mondial, après un ralentissement depuis 2010.

Les goûts des consommateurs chinois vont vers les grosses voitures, et se rapprochent de ceux des marchés américains, japonais, et européens. Les Chinois devraient ainsi continuer à avoir un penchant pour les grosses voitures, avec une croissance des ventes de 4×4 SUV (Sport Utility Vehicules) de 13 % par an en moyenne entre 2011 et 2020, prédit McKinsey.

«Au cours de la décennie à venir, les consommateurs chinois devraient être beaucoup plus enclins à acheter des voitures chères, entre 250 000 et 800 000 yuans (31 000 et 100 000 euros), que par le passé», toujours d'après l'étude qui ajoute que le segment majoritaire devrait tout de même rester en 2020 celui des véhicules vendus entre 80 000 et 250 000 yuans (10 000 et 31 000 euros).

Ceci étant, la croissance du secteur reste assez influencée par les mesures gouvernementales telles que les subventions pour les petites cylindrées revues à la baisse. En outre, «la volatilité, combinée à des surcapacités chroniques, compliquent encore le défi que représente une présence sur le marché chinois», nous dit l'étude.

Certaines villes, telles Pékin, Shanghai et Canton, ont également commencé à limiter la circulation à cause de la pollution et de la congestion du trafic; une vingtaine d'autres métropoles devraient suivre d'ici 2020, selon les auteurs.

Néanmoins, la Chine reste un marché intéressant pour les entreprises étrangères : «Il faut avoir une présence en Chine. Si vous n'y êtes pas, vous êtes fichu», a déclaré Klaus Paur, directeur de la branche d'Ipsos à Shanghai pour les recherches sur le secteur.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018