Excite

La conduite dangereuse de Schumacher

Une semaine après la tricherie de la Scuderia Ferrari, c'est au tour de Michael Schumacher de reprendre ses mauvaises habitudes à l'encontre de son ex-coéquipier Rubens Barrichello.

Une faute grave

C'est au cours du Grand Prix de Hongrie, se déroulant hier sur le circuit du Hungaroring, que Michael Schumacher alors à la dixième place a tenté d'empêcher le Brésilien de le doubler, en serrant celui-ci contre un muret. Une manœuvre dangereuse à plus de 290km/h qui aurait pu être lourde de conséquences.

La réaction de Barrichello fut immédiate 'Horrible! Ce devrait être un drapeau noir!' s'exprimait-il dans sa radio. Toujours furieux à la fin de l'épreuve il déclara 'C’était vraiment dangereux, du grand n’importe-quoi! Ça y est, Schumacher est de retour!'.

Schumacher nie l'évidence

Cependant le pilote de l'écurie Mercedes Grand Prix nie l'évidence et prétexte 'Je suis allé vers l’intérieur de la piste pour l’inciter à passer par l’extérieur, mais il en a décidé autrement, du coup, c’est devenu chaud.' Une explication qui ne semble guère avoir convaincu les commissaires de la FIA. Une faute qui vaudra à l'Allemand d'être rétrogradé de dix places sur la grille de départ au grand prix de Belgique.

Une victoire de Webber

De son côté, Mark Webber a profité d'une pénalité de Vettel pour remporter la course et ainsi se hisser à la première place du classement des pilotes. Un podium qu'il partage avec Fernando Alonso sur la seconde marche et Vettel qui doit se consoler de cette troisième place.

Le geste de Schumacher



Photo: YouTube.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017