Excite

La crise: bon moment pour les affaires

Si le secteur des voitures neuves n'est pas en pleine forme, il ne manque cependant pas d'imagination et de partenaires pour tenter de garder des couleurs.

Economies

Les Français vivent une période de crise dans laquelle toutes les économies sont bonnes à prendre. Les achats automobiles sont concernés et tous les moyens sont bons. En novembre, les ventes de véhicules neufs ont encore chuté de 14%.

Du coup les mandataires font tout ce qu'ils peuvent pour vendre, comme cette Renault Laguna 3, 5 portes diesel 2.0l dCi 150 ch avec FàP, affichée sur le site Internet aramisauto à 21'998 €, soit avec 32,4 % de réduction sur le tarif catalogue.

Les crédits "gratuits" fleurissent, comme chez Opel, et les remises apparaissent partout. Renault double la prime à la casse de 1000 euros du gouvernement pour tout achat d’un véhicule neuf émettant moins de 160 grammes de CO2/km.

Sur Internet

On trouve plein d'autos neuves "dégriffées" sur Internet, comme sur le site degrifcars.com, où les rabais de mandataires affichés vont de 12 à 26%. Ainsi une Peugeot 206 Trendy 1.4l HDI est affichée 10'521 euros.

Le site webcarcenter.com affiche des remises sur voitures neuves allant de 24,5% sur une Peugeot 207SW à 35% sur un Renault Scenic 1.5l Dci.

Sur le site internet auto-ies.com les remises vont jusqu'à 38% pour une Alfa Roméo GT 1.8l TS affichée 19'815 euros.

Les exemples sont ainsi très nombreux et pour n'en citer encore qu'un dernier, sur autoplanet.fr les rabais annoncés sur véhicules neufs vont de 19,5 à 25% par rapport au prix catalogue, comme sur cette Nissan X-Trail SE 2.0l dci de 173 ch proposée 20% moins chère.

Photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017