Excite

La pérénisation du bonus/malus auto, un bol d'air frais pour l'environnement

Mis en place suite au grenelle de l'environnement, le bonus malus automobile fera partie des plus gros chantiers discutés lors du projet de loi de finances 2010. Une pérennisation du bonus malus pourrait en effet avoir un effet important sur l'émission de Co2 des véhicules.

C'est à partir du 1er janvier 2008 qu'a été mis en place le système du bonus malus afin de récompenser lesvoitures les moins polluantes et de punir celles qui émettaient le plus de CO2. Le moins que l'on puisse dire est que les résultats ont été particulièrement concluants.

En effet les ventes de véhicules émettant moins de 130g de CO2 au km ont connu une forte progression (+45%). Les véhicules les plus polluants, au contraire, ont connu une forte baisse puisque les ventes de véhicules émettant plus de 160 gCO2/km ont reculé de plus de quarante pour cent.

La pollution a ainsi largement baissé grâce à ce bonus malus automobile. L'émission de CO2 pour les véhicules neufs est passé de 49g de CO2/km à la fin de l'année 2007 à 133g de CO2/km à la mi 2009, ce qui représente une diminution d'environ 11%.

Le but est donc de poursuivre cet effort en pérennisant le bonus malus. L'objectif ? Tous les 2 ans à partir du 1er janvier 2010, les seuils de déclenchement du bonus malus doivent être réduits de 5g CO2/km, afin d'avoir des voitures écologiques pour tout le monde.

Source photo : Olof S ( www.flickr.com )

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017