Excite

Lamborghini Huracán : toujours plus !

Après 10 années de bons et loyaux services, la Gallardo tire sa révérence aujourd'hui tout en devenant la Lamborghini la plus produite de l'histoire de la firme italienne avec 14 022 exemplaires vendus.

Depuis son rachat par Audi en 1998, la marque italienne Lamborghini ne s'est jamais aussi bien portée et c'est tant mieux. La Gallardo fut le premier modèle entièrement conçu sous le contrôle de la firme allemande et elle fut un éclatant succès avec une longue carrière et plus de 14 000 exemplaires vendus, ce qui est remarquable pour une voiture de ce prix.

Mais voilà, de nos jours, 10 ans, c'est très long pour une voiture et la Gallardo avait bien mérité de partir à la retraite. Sa remplçante ne dépaysera pas les fans de la marque, à commencer par son nom, Huracán, qui fait, comme ses aînées, référence à un taureau de combat du 19ème siècle précisément et reconnu pour son courage et son sens de l'attaque.

Esthétiquement, nous ne serons pas non plus perturbés par la nouvelle venue qui fait dans le Lamborghini, autant qu'Audi fait dans l'Audi. Notons cependant des flancs au dessin bien moins torturé que sur la Gallardo, ce qui allège l'ensemble.

Mais une Lamborghini, c'est d'abord un moteur et l'on retrouve, situé en position centrale arrière, un V10 comme dans la... Gallardo, mais aussi dans l'Audi R8 à qui elle avait piqué sa mécanique. De même cylindrée que son prédécesseur, 5.2 litres, il développe maintenant pas moins de 610 ch, d'où l'appellation officielle accolée au nom Huracán, LP 610-4. Conjuguez cette puissance à un couple de 560 Nm et vous obtiendrez un 0 à 100 km/h avalé en 3.2 secondes, un temps pas si éloigné de ce que peut réaliser sa grande soeur Aventador.

Le châssis fait quand à lui appel à l'aluminium et au carbone, ce qui explique un poids relativement contenu de 1 422 kg à sec. Notons aussi l'apparition d'une boîte de vitesses robotisée à double embrayage et 7 rapports et celle, plus anecdotique et incongrue, d'un système start & stop.

Présentée officiellement au public lors du prochain salon de Genève, en mars 2014, l'Huracán sera assujettie à un malus écologique de 8 000 euros, dû à des rejets de co2 bien peu raisonnables s'élevant à 290 g/km. Bien que Lamborghini n'ait pas encore communiqué de tarif, on se doute que la note sera très salée...

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020