Excite

Essai de la Lancia Flavia

Après les différentes rumeurs et présentations, voici enfin le test complet de la nouvelle Lancia Flavia. Cette Flavia, une dérivée de la Chrysler 300C, est le fruit de l'alliance entre Fiat et le géant américain Chrysler. La Flavia n'est pas la seule à avoir une origine américaine, la Thema provient elle aussi d'un modèle américain...

La Lancia Flavia est une renaissance en ce qui concerne le modèle Chrysler des années 60. Spacieuse et bien équipée à partir de 36 900 euros, elle a peu de similitudes avec le coupé et la berline des années 60. Son unique moteur essence de 2.4 litres de 170 chevaux lui donne son caractère typiquement européen.

Le design extérieur est réussi, les lignes n'ont rien de très surprenant, mais le véhicule reste agréable à regarder et garde un certain charme. La seule différence notable par rapport à sa cousine est sa grille de calandre, qui arbore bien évidemment le logo Lancia au lieu de l'étoile de Chrysler.

À l'intérieur l'origine italienne premium se confirme. Le cuir de couleur claire, l'assemblage, la finition et les touches de chromes donnent un aspect très haut de gamme.

Le moteur est cependant décevant. Malgré son 2.4 litres et ses 170 chevaux, le moteur peine à faire avancer les 1780 kg du cabriolet. De plus, la transmission automatique à 6 rapports utilise une technologie dépassée aujourd'hui et ne facilite pas la tâche du moteur. Une consommation élevée s'en suit (12 l/100km en mixte) et un moteur qui fait beaucoup de bruit quand on commence à l'utiliser à plein régime.

Un cabriolet plaisir tranquille

Pas de doute, la Lancia Flavia est bien un cabriolet taillé pour le plaisir. Son intérieur classe et sa présentation sont extrêmement bien conçus, mais son moteur est handicapé par son poids et sa boite de vitesse. Ainsi, on préférera les promenades dans la forêt décapotées plutôt que les démarrages en trombe cheveux au vent.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017