Excite

Le salon auto de Los Angeles

Sur fonds de crise économique qui touche également le secteur automobile américain, le salon auto de la côte Ouest des Etats-Unis tente malgré tout de projeter le futur de l'industrie automobile. Du 21 au 30 novembre, le «Los Angeles auto show» accueille quelques grandes marques de la construction automobile américaine de Ford à General Motors en passant par Chrysler.

Les constructeurs présentent leurs nouveaux modèles mais la préoccupation de la crise financière reste dans tous les esprits. Dès le discours d’inauguration, le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, n’a pas hésité à rappeler que le secteur subit lui aussi les effets de la crise financière : «Les Etats-Unis et le reste du monde sont, et il n'y a aucun doute à ce sujet, dans une situation [économique] très grave et inquiétante. Le flux de crédit est très loin de la normale et la récession qui a commencé aux Etats-Unis est en train de s'étendre.» Les constructeurs ont bien compris qu’il leur faut désormais innover, ils misent donc sur des technologies plus avancées, proposant des solutions hybrides, diesel et surtout électriques. Ford a dévoilé une version plus stylisée de sa berline Ford Fusion, équipée de moteurs plus économiques et dotée d’une version hybride. Le groupe BMW exposait sa nouvelle mini électrique, la Mini E. General Motors se met également au «vert» avec sa GM Chevrolet Volt électrique.

Découvrez la Mini Electrique

Pour les trois grands constructeurs américains présents, ce «Los Angeles auto show» constitue avant-tout l’occasion de se faire entendre pour obtenir du Congrès américain qu'il approuve un plan de sauvetage de 25 milliards ce qui leur permettrait de se restructurer après les impacts sévères de la crise, du resserrement du crédit et de la hausse du prix du baril de brut l'été dernier…

Photo : lapresse.it

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017