Excite

Les avocats à l'assaut des sites anti PV

Les sites spécialisés dans la défense des automobilistes foisonnent de plus en plus sur la toile. Les avocats réagissent.

"Sauve mon permis", "SOS points" sont les plus évocateurs des sites Internet anti PV proposant des offres de contestation de PV aux automobilistes ayant à répondre devant les tribunaux pour des infractions au code de la route.

Ces sociétés à but lucratif sont dans le collimateur des avocats qui jugent cette pratique trompeuse. Elles devront répondre de leurs actes considérés comme illicites devant le tribunal correctionnel de Créteil.

En France, la publicité pour les avocats est interdite. Or, ces sociétés commerciales fournissent illégalement des consultations juridiques à leur clientèle en monnayant les services de leurs avocats, un système jugé déloyal par la profession juridique.

Profitant de la prolifération des excès de vitesse, ces sociétés juteuses promettent de faire annuler amendes et retraits de points des contrevenants en mettant en avant la qualité de leur service juridique.

Les avocats ripostent contre la multiplication de ces sites qui profitent d'un marché en plein expansion. Ces sociétés juridiques auraient généré des sommes colossales à l'instar des cabinets d'avocats dont l'activité est en nette replis du fait même de l'existence de ces sociétés.

Rejetant les accusations considérées infondées, les dirigeants de ces sociétés jugent que leur tâche n'est pas réservée uniquement à des avocats. Ils prétendent que la publicité qu'ils diffusent est légale dès lors qu'elle ne promeut pas leur personnel juridique dont le statut est différent de celui des avocats en cabinets.

Le tribunal rendra son jugement après délibération.

Photo : assets.streetpress ( assets.streetpress.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019