Excite

Les tops du Grand Prix de Chine

Tout évolue très vite en F 1. Webber et Hamilton, qui avaient connu une course difficile en Malaisie une semaine auparavant, ont brillé en Chine.

Les progrès de l'équipe Mercedes sont également à noter. Les deux pilotes furent dans le rythme et Rosberg a mené 14 tours avant de terminer 5e.

McLaren et Hamilton

La semaine dernière en Malaisie, Hamilton avait disputé une course difficile suite à une mauvaise gestion de ses pneus entre les qualifications et la course.

En Chine, le champion du monde 2008 a changé son fusil d'épaule et n'a utilisé qu'un seul train de pneus Option lors de la Q3, ce qui lui laissait un plus grand potentiel pour la course. Une stratégie à trois arrêts (contre deux à Vettel) lui a permis de revenir et de dépasser le jeune Allemand au 54e des 58 tours de course. Hamilton remporte ici la quinzième victoire de sa carrière et prend la deuxième place du championnat.

Webber, revenu de nulle part

Difficile de savoir qui de Red Bull ou de Webber a la plus grande part de responsabilité dans la décision de ne pas chausser de pneus Option lors de la Q1. Il était pourtant connu que la différence de performance sur ce circuit entre les pneus Prime et les pneus Option est importante. Toujours est-il que Webber, qualifié 18e, a réalisé une formidable course d'attaque. Un premier changement de pneus au 10e tour de course le laisse dans les profondeurs du classement, mais ensuite, la stratégie s'avère payante, puisqu'il vole littéralement dans la seconde partie de la course. 11e au 24e tour, 6e au 38e tour et dépassements imparables sur Alonso, Massa, Rosberg et Button en fin de course, le pilote australien monte sur le podium après avoir signé les huit meilleurs tours de la course.

Photo : Philip Jägenstedt (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017