Excite

Les tops / flops du Grand Prix de Turquie

Comme en Chine, la course turque fut très riche en arrêts aux stands (81, un record) et en dépassements (113… un record !).

Un peu de recul n'est pas du luxe pour comprendre et analyser les performances de chacun.

Les tops

(1) Vettel. Son accident sous la pluie lors de la première séance d'essais libres l'a immobilisé tout le vendredi, mais cela ne l'a pas empêché de s'approprier pole et victoire. La Red Bull est la meilleure voiture, mais un autre pilote dispose du même matériel, et Webber doit réagir au plus vite s'il veut préserver le suspense de cette saison.

(2) Alonso. Petite surprise que de voir l'Espagnol terminer dans les roues des Red Bull et loin devant ses autres adversaires, d'autant plus que Ferrari était distancée en ce début de saison. Performance exceptionnelle du pilote ou réel retour de l'équipe, le sélectif Grand Prix d'Espagne nous apportera la réponse.

Les flops

(1) Hamilton. Le champion 2008 en a trop fait au premier tour où il perd trois positions, puis en bataillant avec son équipier, ce qui a accéléré l'usure de ses pneus. Même s'il a remporté le Grand Prix précédent, on se demande s'il n'est pas l'un des pilotes qui pâtit le plus de la nouvelle donne.

(2) McLaren. Shanghai fut-il un coup de chance ? La question se pose quand on voit que McLaren ne fut pas au niveau et a même compromis la course de Button en l'arrêtant aux mauvais moments et en perdant du temps supplémentaire au stand.

(3) Schumacher. Déposé en Q3 par Rosberg, Schumi fut brouillon en course (accrochage avec Petrov, manœuvre dangereuse face à Kobayashi) et termine seulement douzième. Les observateurs et la presse se déchainent de plus en plus à son sujet et après la course, Schumacher faisait grise mine comme rarement.

Photo : PresidenBertho (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2022