Excite

L'image verte de la voiture électrique entâchée

Trop souvent la pollution est résumée aux émissions de CO2, mais l'on oublie souvent que la voiture électrique pollue elle aussi.

La voiture nucléaire

La voiture électrique est souvent citée comme exemple de voiture propre. Mais la réalité est tout autre et la catastrophe nucléaire de Fukushima montre les limites de l'énergie électrique et nucléaire. Car actuellement le seul moyen de produire massivement de l'électricité c'est le nucléaire, le renouvelable reste actuellement incapable de couvrir nos besoins.

Il est vrai qu'au niveau du CO2 la voiture électrique est celle qui en émet le moins, environ 30g/km selon l'Ademe en France. Un chiffre qui croit nettement si l'électricité provient d'une énergie fossile, rendant inutile la voiture électrique. Si les voitures n'en émettent pas directement, la production électrique elle en produit en quantité, et même avec de l'énergie renouvelable ou nucléaire. Justement c'est cette dernière qui pose problème.

Car en France il ne faut pas oublier que 86% de l'électricité provient du nucléaire et que si cette énergie n'est pas celle qui génère le plus d'effet de serre, elle reste la plus dangereuse pour l'homme et la nature et surtout la durée de vie de ses déchets peut atteindre des millions d'années.

Une remise en cause de la voiture électrique

Finalement l'incident dramatique qui se déroule au Japon remet en question notre politique du tout nucléaire, mais il pourrait aussi remettre en cause l'avenir de la voiture électrique. Car d'un coup on se rend compte que l'électricité est néfaste pour l'environnement et que la voiture électrique n'a finalement pas grand chose d'écologique.

Photo: Opel

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017