Excite

Mazda CX-9 : pas pour nous

C'est la seconde génération de gros SUV CX-9 de Mazda et si celui-ci est inconnu en France, ce n'est guère étonnant puisque la première version n'y a pas été commercialisée. Il en sera de même pour cette seconde génération qui n'aurait toutefois pas cassé la baraque puisqu'étant dépourvu de diesel. Même si l'on est réfractaire au moteur à mazout, il faut quand même reconnaître que c'est cette motorisation qui est la plus adaptée à ces gros gabarit, ne serait-ce que pour sa consommation raisonnable.

Raisonnable, ce second CX-9 l'est puisqu'il abandonne le V6 essence comme unique motorisation, une constante de plus en plus répandue en automobile. A sa place, un plus roturier 4 cylindres qui comptera quand même sur un turbo et une grosse cylindrée de 2.5 litres. Associés au technologies made in Mazda, ce moteur développe la puissance somme toute rondelette de 250 ch contre 273 à l'ancien V6 qui faisait une grosse cylindrée de 3.7 litres mais sans turbo.

On se doute que le marché de prédilection de ce CX-9 n'est pas le Japon, où l'on préfère les tout petits gabarits tant pour des raisons d'encombrement que fiscales. Ce sont les USA qui sont évidemment visés et avec ses 5.07 mètres, ce Mazda joue dans la catégories des Audi Q7, BMW X5 ou voire même le très m'as-tu-vu-Porsche Cayenne. Cette longueur confortable permet au CX-5 d'offrir 7 places de série tout en ménageant un coffre encore convenable.

Le reste de l'engin est conforme aux dernières productions de Mazda avec une grande calandre et un intérieur sobre mais plaisant quoique manifestement inspiré de ce qui se fait chez Audi. A ce niveau de prix, que l'on ne connait d'ailleurs pas, la finition est manifestement parfaite, ce qui est un minimum.

Si vraiment vous voulez vous procurer bientôt un CX-9, le seul pays d'Europe où il sera vendu sera la... Russie ! Pour le reste du vieux continent, il faudra se contenter du CX-3 et du CX-5, ce qui est déjà bien suffisant. Une dernière curiosité pour un tel niveau de gamme, qui n'est pas stupide loin de là, ce CX-9 est une simple traction ce qui ne l'empêche pas de proposer quatre roues motrices, les deux types de transmissions étant obligatoirement associées à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017