Excite

Mondial de l'Automobile 2014 : Mazda MX-5

Dernière représentante des roadsters accessibles, genre d'automobile inventé par les britanniques, la Mazda MX-5, de son vrai nom Miata, se renouvelle totalement avec cette nouvelle génération en étant ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre.

Suivant une mode heureuse très répandue ces derniers temps, cette MX-5 maigrit franchement en perdant pas moins de 100 kg. Elle qui était déjà un poids plume devrait voir ses performances, et son plaisir de conduite, décuplés, sans parler d'une consommation moindre.

De plus, sa longueur perd 10 centimètres pour s'établir à 3.92 mètres. Seule victime de cette chasse au kilos, la version à toit en dur rétractable ne sera pas reconduite avec cette nouvelle génération.

Evoluant franchement côté esthétique mais ressemblant au premier coup d'oeil à sa devancière, cette MX-5 adopte à son tour le style maison dit Kodo, à l'instar de la récente 2 ou de la 3. Les puristes peuvent être rassurés, le roadster est et restera une propulsion.

L'habitacle ne bouleverse pas les habitudes fondamentales du roadster japonais. Les sièges aux appuie-tête fixes intégrant des haut-parleurs invitent à s'asseoir, à manipuler le petit volant et à tripoter le court levier de vitesses.

La planche de bord cède quand même au modernisme par l'intermédiaire d'un grand écran central qui permet de piloter la sono, le téléphone et la navigation. La modernité ne s'arrête pas à ce détail car la MX-5 change également de moteurs. Exit les 1.8 et 2.0 d'antan, place à la génération Skyactiv-G au taux de compression particulièrement élevé fonctionnant au cycle Miller. Mazda ne dit pas quelles mécaniques seront installés sous le capot mais on peut penser sans se tromper que l'on retrouvera celles de la 3 sous la forme d'un deux litres décliné en 120 et 165 ch. Heureusement, il n'y aura pas de diesel, contrairement à des rumeurs stupides qui le laissait entendre.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017