Excite

Nissan présente enfin son nouveau Qashqai

Très attendue, Nissan a enfin levé le voile hier sur la seconde génération de son SUV compact Qashqai.

Lors du lancement de la première génération du SUV compact Qashqai, Nissan tentait un pari quelque peu osé en remplaçant par ce nouveau type de véhicule deux modèles, la fade berline compacte Almera en le encore plus fade monospace compact Tino.

Vu que ces deux modèles ne connaissaient pas le succès, autant faire différent s'est dit le constructeur franco-japonais. Et le moins que l'on puisse dire est que ce choix s'est révélé payant puisque le Qashqai est un énorme succès commercial et a entraîné à sa suite un autre SUV, encore plus compact, le Juke qui lui aussi cartonne.

Dans ce cas, il n'est guère étonnant de constater que Nissan se contente d'améliorer une formule qui fonction avec cette nouvelle génération de Qashqai. Première nouveauté déjà connue, le SUV abandonne sa version 7 places, rôle désormais dévolu au nouveau et récent X-Trail.

Esthétiquement, la montée en gamme est nette et ce Qashqai cru 2014 affiche une qualité perçue en nette hausse, s'inspirant un peu de ce qui se fait chez la filiale luxe de Nissan, Infiniti. Les feux arrières rappellent dans leur forme ceux de l'actuel Ford Focus et les diodes illuminant la console centrale, à l'intérieur, semblent avoir puisé leur inspiration chez Opel.

Nissan en a profité pour améliorer grandement l'offre technologique, à l'instar ce que le constructeur avait fait pour le nouveau Note : créneau automatique, freinage automatique d'urgence (AEB), contrôle actif des suspensions, alerte de baisse de vigilance du conducteur, reconnaissance des panneaux routiers, feux de route intelligents... Pour un peu, le Qashqai conduirait à votre place !

Côté mécanique, Nissan se sert évidemment chez Renault et propose un nouveau bloc essence, un quatre cylindres dénommé 1.2 DIG-T de 115 ch. Celui-ci n'est autre que le récent 1.2 litre TCe de Renault, déjà installé sous le capot des Clio 4, Megane et Scenic.

Bien sûr, les diesels sont présents, Renault possédant nombre de mécaniques de qualité à son catalogue. Ils sont, pour l'instant, au nombre de deux, le bien connu 1.5l DCi qui développe ici 110 ch et le récent 1.6l DCi qui fournit 130 ch.

Une autre mécanique essence rejoindra les autres l'été prochain, un nouveau quatre cylindres dénommé 1.6 DIG-T de 150 ch, arrivant lui aussi de chez Renault où il est encore inédit. Quand au tarif, on espère une entrée de gamme à 20 000 € mais rassurez-vous, malgré son succès, le Qashqai n'a jamais été trop gourmand financièrement parlant.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017