Excite

Noël sans sapin chez Chrysler

Les usines de Chrysler vont fermer du 19 décembre au 19 janvier afin d'écouler les invendus et de soulager financièrement le constructeur du Michigan.

Chômage technique

Le plus petit des "Big Three" américains, Chrysler, met ses usines au chômage technique pendant un mois. C'est un peu la tendance de fin d'année dans les secteurs touchés de plein fouet par la crise économique, comme par exemple le hi-tech ou l'automobile.

Des congés forcés étaient déjà prévus, ils seront allongés et toutes les 30 usines de Chrysler sont concernées à partir du 19 décembre. Le nombre de salariés touchés atteint 46'000 alors que Chrysler ne pense survivre que grâce à une aide financière gouvernementale exceptionnelle. Les employés ne seront que partiellement rémunérés jusqu'au 19 janvier.

Aide gouvernementale

Les "Big Three" General Motors, Ford et surtout Chrysler attendent impatiemment que des fonds du gouvernement soient débloqués pour leur venir en aide. Après le refus du Sénat de débloquer une aide au secteur automobile, George Bush fait ce qu'il peut et dans l'urgence pour trouver des solutions.

Chute libre

Chrysler est au bord de la faillite et prévient être bientôt en manque de liquidités. La production sera réduite de 59% chez Chrysler en 2009. La situation n'est guère plus brillante pour GM et Ford a également annoncé des difficultés et des mesures. En tenant compte de l'augmentation de la population, le marché américain de l'automobile serait au plus bas depuis 35 ans. Une faillite à effet domino de deux des trois plus grands constructeurs automobiles étasuniens aurait des répercutions dévastatrices.

Photo (le sommet du fameux gratte-ciel de Chrysler, à New York): Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017