Excite

Peugeot abandone le diesel sur la 107

Le constructeur français Peugeot abandonne la motorisation diesel sur sa petite citadine 107, une première pour ce grand promoteur du diesel.

Vers la fin de l'âge d'or du diesel

Perçu comme la solution miracle contre le réchauffement climatique le diesel, est dorénavant de plus en plus décrié. Si ses émissions de CO2 sont moindres et le coût du carburant plus faible, le Diesel réserve nombre d'inconvénients. Il s'agit d'une mécanique plus complexe et désormais plus fragile ayant recours à la suralimentation pour obtenir une puissance décente. Il en résulte des moteurs nettement plus lourds que l'équivalent essence, et ceci joue un rôle sur la consommation. Mais son principal défaut reste son impact écologique lourd, avec l'émissions de particules suspectées d'être cancérigènes.

Pour dépolluer un tel moteur on à recours au dispendieux filtre à particule, qui ne représente pas un surcout important sur une berline, mais sur une petite citadine il fait fortement enfler le prix. Qui plus est le surpoids d'un tel moteur est souvent néfaste au comportement de la voiture et une mécanique diesel ne fera guère mieux que les nouveaux petits blocs essences plus souples d'utilisation, qui sont désormais très sobres et surtout moins onéreux à la production.

La remplaçante de la 107 pour 2012

Face à ce constat la petite puce de Peugeot la 107 qui partage châssis et souvent ses moteurs avec ses deux cousines la Toyota Aygo et la Citroën C1, ne devrait plus être disponible qu'en version essence. Pour la nouvelle génération de la triplette franco-japonaise prévue pour 2012 un nouveau moteur 3 cylindres essence est en projet.

Photo: S 400 HYBRID (Wikimedia.org)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017