Excite

Les voitures les plus moches jamais produites

Fiat Multiplá

Photo Twitter

Commercialisé de 1998 à 2010, le Fiat Multipla était une proposition intéressante dans le segment des monospaces car disposant de 6 places. Hélas, son physique particulier, avec ses deux rangées de phares, ne séduira pas grand monde et le gros restylage de mi-carrière n'y changera rien.

Matra Simca Rancho

Photo Twitter

Précuseur des véhicules de loisirs et des SUV modernes, le Rancho de Matra était construit sur la base d'un utilitaire Simca lui-même basé sur la 1100. Cela lui donnait une drôle d'allure avec une partie arrière très haute, ce qui explique peut-être une carrière en demi-teinte, avec seulement un peu plus de 56000 exemplaires produits.

Sebring Vanguard CitiCar

Photo Twitter

Malgré sa taille et le fait qu'elle soit tout électrique, cette horreur automobile était américaine et ressemblait plus à une voiture sans permis qu'à une vraie voiture. Cela n'étonnera personne, elle fut un échec commercial.

Sebring Vanguard CitiCar

Photo Twitter

Malgré sa taille et le fait qu'elle soit tout électrique, cette horreur automobile était américaine et ressemblait plus à une voiture sans permis qu'à une vraie voiture. Cela n'étonnera personne, elle fut un échec commercial.

Peel P-50

Photo Twitter

D'origine britannique et revendiquant le titre de plus petite voiture du monde, cette Peel P-50 ne disposait que de trois roues et était déclinée en version thermique et électrique. Le prix était également minuscule puisque de 199 £ !

BMW Isetta

Photo Twitter

D'origine italienne mais produite sous licence par BMW, elle symbolisa le retour du constructeur allemand après la seconde guerre mondiale et elle évitera à BMW la faillite, ce qui ne fut pas le moindre de ses mérites !

Nissan S-Cargo

Photo Twitter

Cette engin à l'allure de concept-car fut bel et bien commercialisé par Nissan au Japon et s'inspirait de la célèbre 2cv de Citroën. Cet utilitaire miniature a été présenté en 1988 et produit à 12000 exemplaires, tous en conduite à droite bien que certains modèles furent vendus à l'export.

Nissan S-Cargo

Photo Twitter

Cette engin à l'allure de concept-car fut bel et bien commercialisé par Nissan au Japon et s'inspirait de la célèbre 2cv de Citroën. Cet utilitaire miniature a été présenté en 1988 et produit à 12000 exemplaires, tous en conduite à droite bien que certains modèles furent vendus à l'export.

Toyota Scion XB

Photo Twitter

Apparu en 2003, ce drôle d'engin appartient à la famille des monospaces compacts malgré sa base technique de Yaris.

Lamborghini LM002

Photo Twitter

Affublée de nom peu flatteurs tels que Rambo Lambo ou Cheetah, cette production de Lamborghini n'était pas destinée au grand public mais à l'armée américaine suite à un appel d'offre lancé auprès des constructeurs d'automobiles. Son look, rappelant le Hummer, n'est donc pas étonnant car aucune considération esthétique n'entrait en ligne de compte, juste l'efficacité primait. C'est d'ailleurs le Humvee, version militaire du Hummer, qui sera retenu par l'armée américaine au détriment de cette Lamborghini qui conservait pourtant son fameux V2 comme mécanique.

Reliant Robin

Photo Twitter

Encore une production typiquement britannique, donc moche et ses trois roues n'arrangent rien à sa pauvreté physique ! Le moteur entraînait heureusement les roues arrières mais cette particularité technique, les trois roues, permettait à cet engin d'être classé comme tricycle à moteur ne nécessitant pas le permis de conduire classique pour le conducteur.

Chery qq s16

Photo Twitter

Uniquement commercialisée en Chine où elle connait d'ailleurs le succès, la série QQ de Chery est une citadine tout en rondeur et cette S16 n'est pas sans évoquer l'ancien monospace Citroën Xsara Picasso. Ce qui n'est pas forcément flatteur...

Corbin Sparrow

Photo Twitter

Embarquant un seul passager, cet engin est un véhicule tout électrique et l'un des plus laids jamais produit avec son look de grosse chaussure. Et encore, c'est une façon polie de le décrire.

Nissan Cube

Photo Twitter

Brièvement importé en Europe, le Cube de Nissan, gros succès commercial au Japon, ne connut pas le même engouement sur le vieux continent et ne resta pas longtemps en vente sur le marché européen.

AMC Pacer

Photo Twitter

Surnommé l'aquarium, cette américaine très spéciale resta célèbre grâce à sa participation dans le film l'Aile ou la Cuisse, où elle était le véhicule de Coluche.

Daihatsu Materia

Photo Twitter

Citadine au look de monospace, cette Materia fut présentée en 2006 et commercialisée en Europe la même année. Son aspect cubique, dans la lignée d'un Nissan Cube ou d'un Scion XB, ne convaincra pas en Europe d'où la marque se retirera en 2011.

Ford Edsel

Photo Twitter

Edsel était une marque lancée par Ford aux USA et restera comme l'un des plus grands échecs commerciaux de l'histoire des entreprises américaines, ne vivant que de 1958 à 1960. Le physique torturé de la Citation (voir photo) n'aura rien arrangé, c'est le moins que l'on puisse dire !

Tata Nano

Photo Twitter

Ce qui aurait dû être un carton et pas seulement sur le marché indien s'est révélé être une catastrophe commerciale pour Tata. Mal finie, mal réalisée, peu sûre et peu fiable, la Nano sera finalement un gros flop, à l'image de son physique ingrat.

Renault Twingo

Photo Twitter

Oui, la première Twingo avait un physique bizarre avec sa ligne monocorps et ses yeux de grenouille. Mais elle attirait tellement la sympathie et ses autres qualités, bien réelles, séduisirent un large public en faisant un immense succès commercial. Un physique particulier peut parfois être un atout !

Toyota Camatte

Photo Twitter

Pour certains, le style de ce concept est vraiment craquant mais pour d'autres, il est totalement laid. Ce Camatte n'a pas été produit et est resté à l'état de concept qui montrait un petit véhicule pouvant embarquer trois personnes, Toyota ne précisant pas la mécanique se cachant sous cette carrosserie qui avait le mérite de l'originalité, ce qui n'est pas forcément facile à réaliser.

Aston Martin Lagonda

Photo Twitter

Berline de luxe d'Aston Martin, la Lagonda montrait des lignes effilées à l'extrême et dérivait de l'Aston Martin V8 de 1976. Elle proposait déjà, en 1986, un affichage tête haute mais sa fiabilité aléatoire et son manque d'image ne lui permirent pas de faire une grande carrière commerciale, seuls 65 exemplaires ayant été produits.

Aston Martin Lagonda

Photo Twitter

Berline de luxe d'Aston Martin, la Lagonda montrait des lignes effilées à l'extrême et dérivait de l'Aston Martin V8 de 1976. Elle proposait déjà, en 1986, un affichage tête haute mais sa fiabilité aléatoire et son manque d'image ne lui permirent pas de faire une grande carrière commerciale, seuls 65 exemplaires ayant été produits.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017