Excite

Renault présente son nouveau Trafic

Une grande gueule en guise de calandre, voici ce qui est actuellement à la mode en automobile et les utilitaires n'y échappent pas. C'est ce qui frappe en premier pour ce nouveau Trafic de Renault où le Losange se voit comme le nez au milieu de la figure ! C'est tant mieux car les utilitaires ont trop souvent manqué de personnalité.

Renault est le plus gros vendeur d'utilitaires légers en Europe depuis 1998 et compte bien que cela continue. Tous ses modèles ne sont cependant pas commercialisés sous sa propre marque puisque l'on retrouve ce Trafic chez Opel, sous le nom de Vivaro et chez Nissan avec le sobriquet de Primastar. Il devrait en être de même pour cette nouvelle génération qui se déclinera également chez un partenaire prestigieux, Mercedes.

Ce nouvel opus du Trafic sera commercialisé avec quatre types de moteurs, tous diesel. Les deux premiers sont équipés d'un simple turbo à géométrie variable, dCi 90 ch avec ou sans Stop & Start. Suit ce même moteur poussé à 115 ch sans Stop & Start.

Les deux autres mécaniques sont plus évoluées car elles font appellent à la technologie Twin Turbo, autrement dit, en français, deux turbos. La première de ce duo est l'Energy dCi 120 avec Stop & Start et la seconde monte sa puissance à 140 ch, toujours avec Stop & Start. Les consommations sont prétendues très basses mais les cycles d'homologations officiels étant trop laxistes, nous ne nous étendrons pas sur le sujet.

Caractéristique intéressante de ces moteurs, ils répondent aux critères de la norme Euro 5 et sont déjà prêts pour respecter la norme de dépollution Euro 6b. Mieux, d'après Renault, le conducteur peut encore théoriquement réduire sa consommation de carburant jusqu’à 10 % en utilisant les outils de bord d’éco-conduite : bouton ECO mode, indicateurs de style de conduite et de changement de vitesses.

Les nouvelles technologies s'invitent aussi à bord. Un support pour téléphone portable est placéà portée de main du conducteur sur la planche de bord à droite du volant. Ce système convient à la majorité des smartphones de tailles d'écrans différentes allant jusqu'à 4.7’’. Le support peut même s'orienter à la verticale ou à l’horizontale, c'est dire que vous ne pourrez pas louper l'écran !

Renault va encore plus loin car les smartphones, c'est bien mais les tablettes, c'est mieux. Vous aurez droit, dans ce cas, à un support pour tablette numérique qui trouve sa place au-dessus de l'autoradio. Il pourra accueillir des tablettes de 4.8 à 10.6’’ comme, par exemple, un iPad de 9.7’’, un iPad Mini doté d'un écran de 7.9’’ ou encore une Samsung Galaxy Tab 2 10.1’’

Cela n'était pas assez ! Renault a aussi pensé aux ordinateurs. En rabattant le dossier du siège central avant sur l’assise puis en relevant le couvercle à l’arrière du dossier (ouf !), on découvre, stupéfait, un espace d’accueil pour ordinateur portable (jusqu'à 17 pouces) qui peut s’orienter perpendiculairement vers le passager ou vers le conducteur.

Encore plus ? Ça roule ! Renault a également implanté dans la planche de bord ses fameux systèmes multi-média MEDIA NAV et R-Link Évolution®, qui intègrent tout un tas de fonctionnalités que, de toute façon, vous trouverez également dans un smartphone ou une tablette ou peu s'en faut.

Ne reste plus maintenant qu'à connaitre les prix du loyer de ce bureau ambulant, pardon, les tarifs du véhicule car Renault n'a pas encore communiqué à ce sujet.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017