Excite

Scooter d'occasion : professionnel ou particulier ?

Tout le monde n'a pas le budget adéquat pour offrir à son enfant un scooter neuf. On peut alors sans hésitation opter pour l'achat d'un scooter d'occasion.

Mais attention toutefois aux arnaques ! La plus fréquente est notamment celle liée au fait que l'immatriculation n'est pas encore obligatoire sur les 50 cm3 achetés neufs avant 2004. Autrement dit, si le scooter que l'on souhaite acquérir ne présente pas de carte grise, il faut s'assurer qu'il n'a pas été volé.

Pour plus de sécurité, il vaut mieux se cantonner aux scooters d'occasions immatriculés ou mieux, s'adresser directement à un professionnel qui aura toutes les garanties nécessaires en main. Ce dernier, de plus, pourra vous donner de précieux conseils quant aux tarifs pratiqués, et proposera un choix plus important de modèles en stock.

Il faut savoir que pour une utilisation quotidienne du scooter, il est très important que celui-ci soit fiable. Et un professionnel, comparé à un particulier, sera au moins garant de cette fiabilité. C'est pourquoi aussi le choix du concessionnaire est très important.

En tous cas, quelque soit l'option d'achat choisie (par le biais d'un particulier ou d'un professionnel), il faut prendre le temps de vérifier que le scooter ne présente pas de rayures, ni de pièces modifiées, signes qu'il aurait alors connu une chute ou un accident. Il faut aussi regarder les kilométrages, et demander une révision complète si besoin auprès d'un spécialiste.

Coté technique enfin, il est préférable d'opter pour un modèle pourvu de freinage couplé, et ce, pour plus de sécurité. Et il faut absolument bannir les modèles trop tendance qui sont ceux qui sont bien-entendu les plus volés...

Source photo : Andi Licious (www.flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017