Excite

Sombre avenir pour les moteurs V10

Chaque jour à cause de la pollution ou de la déforestation des espèces disparaissent sur Terre. Une autre espèce risque bien de disparaître aussi, mais cette fois-ci pour le plus grand bien de notre planète.

Le moteur V10 n'a plus la côte. Trop énergivore, trop polluant, celui qui fut le symbole de la sportivité des années 2000 ne semble plus avoir sa place aujourd'hui où la chasse au CO2 fait rage. Après l'abandon en Formule 1 pour des moteurs 8 cylindres, c'est au tour des constructeurs de l'abandonner au profit de moteurs plus efficients.

Chez BMW les sportives M5 et M6 fortes de 507ch avec leurs V10 sonores viennent de quitter les lignes de production. Pour les remplacer un petit V8 bi-turbo beaucoup plus sobre de 580ch équipera les nouvelles générations.

Audi aussi suit la même voie, avec l'arrêt de la RS6 avec son délirant moteur V10 bi-turbo. Seul le V10 diesel restera pour l'instant au catalogue.

Fin de la Viper

2010 fut aussi l'année de l'arrêt de la production de celle qui fut la première voiture moderne à adopter un V10: la Dodge Viper avec son moteur 8,4L de 600ch à l'appétit gargantuesque.

Porsche et Lexus avaient opté pour ce moteur pour leurs dernières supercars: la Carrera GT et la LFA. Mais l'abandon se confirme avec la Porsche 918 Spyder à moteur V8 hybride émettant que 78g de CO2 par km contre 428 pour la Carrera GT. Chez Lexus filiale de Toyota, le numéro un de l'hybride, on travaille sur une sportive électrique ou avec une hybridation.

Seul Lamborghini semble faire de la résistance avec sa Gallardo, mais pour combien de temps encore?

Photo: Albert Yau (Wikimedia.org)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017