Excite

Tesla attaque l'émission anglaise Top Gear en justice

Le constructeur californien Tesla qui s'est spécialisé dans les voitures de sport électriques fait parler de lui pour sa mauvaise fois plus que pour ses modèles.

Un constructeur qui n'accepte pas la critique

En effet en 2008 le Tesla Roadster avait fait l'objet d'un essai au cours de l'émission anglaise Top Gear, une émission où les présentateurs n'ont pas peur de mettre le doigt là où ça fait mal. Et en effet si la firme Tesla cherchait un essai consensuel elle est bien mal tombé et l'émission avait mis en avant de nombreux défauts, mais aussi quelques qualités. Alors n'acceptant pas la critique Tesla vient de décider d'attaquer en justice l'émission.

Le premier sujet qui fâche est l'autonomie annoncée de 340 km, elle serait seulement de 88 lors d'essais autour de la célèbre piste de test de Top Gear, et ce chiffre fut calculé par les ingénieurs du manufacturier américain. Le présentateur Jeremy Clarkson mettait aussi en évidence un problème de freins et de surchauffe du moteur lors de l'émission.

Et il rappelait aussi que l'idée d'une voiture électrique écologique était loin d'être réelle et qu'il faudrait 600 heures à une petite éolienne pour recharger la voiture, et encore dans le cas où il y ait du vent. Donc l'électricité provient majoritairement de l'énergie nucléaire, une énergie qui est loin d'être bonne pour l'environnement, d'ailleurs les événements de Fukushima viennent nous le rappeler.

Des défauts, mais aussi des qualités

Pourtant tout ne semblait pas mauvais lors de l'essai, les performances étaient saluées, dépassant largement sa rivale du jour la Lotus Elise avec qui elle partage son châssis, c'était donc une conclusion en demi-teinte pour ce test, même si le principal défaut reste un tarif inabordable.

Photo: IFCAR (Wikimedia.org)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017