Excite

Vettel champion du monde 2011

En décrochant la troisième place du Grand Prix du Japon, remporté par Jenson Button, Sebastian Vettel décroche un second titre consécutif à l’âge record de 24 ans.

Une issue inéluctable

Le suspense s’était étiolé depuis bien longtemps, tant Vettel domine cette saison 2011. L’an passé, quatre pilotes étaient encore en lice pour le titre lors du dernier rendez-vous de la saison. Cette année, Vettel est déjà mathématiquement champion du monde alors qu’il reste encore quatre Grands Prix à disputer. Même si une dixième place suffisait lors de ce Grand Prix du Japon, Vettel a fait le maximum pour accrocher une victoire sur le prestigieux circuit de Suzuka. Mais au final, malgré une fantastique pole position et un départ au-delà des limites de la correction, Vettel n’a pu empêcher Button, dominateur tout le weekend, de remporter la course. Une stratégie un peu trop offensive lui a même fait perdre la deuxième place au profit d’Alonso.

Le trio en forme du moment

Button, Alonso et Vettel sont les trois hommes forts du moment et sont passés sur la ligne d’arrivée dans cet ordre mais séparés par seulement deux secondes. Webber (4e) s’est accroché tandis qu’Hamilton, (5e) s’est encore illustré négativement en essais comme en course où il accroche une nouvelle fois Massa. La bonne surprise est à mettre au crédit du pilote qui monte, Sergio Pérez, qui termine 8e sans bénéficier d’aucun abandon et en manquant de signer son premier meilleur tour en course pour un millième de seconde seulement. Notons que Michael Schumacher a été pointé en tête de la course, une première depuis son retour l’an passé.

Les statistiques affolantes de Vettel

Né le 3 juillet 1987, Sebastian Vettel a déjà l’un des plus beaux palmarès de la discipline : double champion du monde à un âge où Michael Schumacher n’avait remporté qu’une course et où Alain Prost n’était pas encore pilote de F1, il est actuellement le 13e pilote de l’histoire au nombre de victoires (19) et le 7e au nombre de pole positions (27). A ce rythme, il sera dans un an respectivement 5e et 3e dans ces deux classements. Mais c’est sans compter sur une réplique probable des principaux adversaires de Red Bull, qui devront rendre la tâche de Vettel plus ardue en 2012.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017