Excite

Voiture sans permis : que dit la loi ?

Elles ont déjà séduit plus de 140 000 Français de tous âges. Elles sont petites, moins de trois mètres de long et ne nécessitent pas l'obtention du précieux sésame, le permis de conduire. Plus que jamais, les voiturettes ont désormais le vent en poupe.

Ces quadricycles légers obéissant à la législation des voitures sans permis peuvent atteindre une vitesse maximale de 45 km/h. Les voies rapides leur sont donc interdites. Leur cylindrée n'excède, pour leur part, pas 50 cm3. Ils peuvent être conduits dans toute l'Union européenne. Seule condition, avoir 16 ans révolus pour conduire ces véhicules. Depuis 2004, si le conducteur est né après 1988, il devra être titulaire du brevet de sécurité routière.

En outre, une plaque d'immatriculation est obligatoire à l'arrière et ces voiturettes, mais est facultative à l'avant. L'assurance, elle, est obligatoire. En revanche, le contrôle technique n'est pas exigé.

Ces voitures sans permis ont une charge utile inférieure à 200 kilogrammes et sont donc exclusivement des deux places. Munies d'une boîte automatique, elles pèsent moins de 350 kilogrammes à vide et leur carrosserie est en fibre légère. Le gabarit est idéal, elles ne consomment donc que peu et polluent également peu.

Leurs atouts ne s'arrêtent pas là, en faisant d'ailleurs leur succès actuel. En effet, les voiturettes sont idéales pour stationner en ville. Reste qu'il faut quand même prendre en compte le bruit et le coût. Bien que des efforts aient été faits par les constructeurs, ce véhicule reste en effet encore bruyant. De plus, il faut débourser en moyenne 10 000 € pour l'achat d'un véhicule neuf. Si l'utilisation est occasionnelle, il est alors possible de les louer.

Photo : Hugo90 (www.flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017