Excite

Volvo S90 2016 : il n'y a pas que les Allemandes dans la vie

Depuis que Volvo a quitté le giron de Ford pour celui du chinois Geely, tout va pour le mieux pour la vénérable marque suédoise. Il faut dire que Geely a eu l'intelligence de laisser la marque suédoise autonome, en gardant notamment le siège et les usines en Suède. Volvo a totalement renouvelé son offre, en particulier en lançant un inédit et unique moteur, un 4 cylindres qui couvre tous les besoins de la gamme.

Cette politique porte ses fruits car Volvo n'a jamais vendu autant de voitures même s'il reste dans l'absolu un petit constructeur. Ce n'en est pas moins une véritable alternatives aux incontournables allemandes Premium et la grosse berline S90 dévoilée aujourd'hui compte bien le prouver.

Dérivée techniquement du SUV XC90, cette S90 a un empattement plus court que le XC90, 2.94 m contre 2.99 m mais la S90 le toise d'un petit centimètre, culminant en longueur à 4.96 m. La largeur de 1.88 m est également généreuse alors que le volume de coffre est juste moyen pour la catégorie avec 500 litres. Voilà qui place cette grande berline pile en face des Audi A6, BMW Série 5 et autre Mercedes-Benz Classe E qu'elle veut concurrencer.

Sous le capot, on retrouve les motorisations du XC90. Ces blocs à quatre cylindres très récents sont issus de la famille Drive-E, spécifique à Volvo. En essence, le T6 développe 320 ch et est livré d'office avec la transmission intégrale et la boîte automatique à huit rapports d'origine Aisin. Couplé à un moteur électrique de 87 ch situé dans le train arrière et une batterie lithium-ion d'une capacité de 9.2 kWh, ce bloc forme un système hybride rechargeable dénommé T8 Twin Engine. Comme le XC90, la S90 peut alors parcourir environ 45 km en mode tout électrique.

Pour les Diesel, le quatre cylindres, qui possède la même base que le modèle essence, D4 ouvre le bal avec une puissance de 190 ch et une boîte manuelle à six rapports. Ce même bloc s'appelle D5 lorsque sa puissance passe à 235 ch. Il profite alors de la boîte automatique à huit rapports toujours d'origine japonaise, Aisin. Notons que dans la S90, le D5 dispose d'une innovation inédite dénommée Power Pulse. Il s'agit d'une bonbonne d'air comprimée, libérée lors des accélérations franches pour entraîner le turbo compresseur et diminuer son temps de réponse. Une sorte de système hybride comme le défunt hybrid-air de Peugeot.

Si elle reprend logiquement tout l'attirail technologique du XC90, la Volvo S90 a tout de même droit à quelques nouveautés, à commencer par une évolution du système Pilot Assist. Simple assistant de conduite en embouteillages jusqu'à maintenant, il permet désormais de réguler la vitesse et la direction jusqu'à 130 km/h. La berline suédoise inaugure également un système de détection des grands animaux ainsi qu'un système de prévention des sorties de route, capable d'agir sur les freins comme sur la direction. Avec ces technologies, le constructeur espère se rapprocher de son objectif de zéro morts en Volvo à l'horizon 2020.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019